05 55 35 07 77 - Traiteur Événementiel à Limoges, Brive et Bordeaux

D’origine anglo-saxonne, le brunch est un mixte savamment réalisé entre le petit-déjeuner (breakfast) et le déjeuner (lunch). Très cotée outre-Manche (États-Unis), cette pratique gastronomique a tôt fait de prendre d’assaut l’hexagone. Plusieurs restaurants ont en effet commencé à intégrer ce type de service dans leurs différentes prestations.

Aujourd’hui, le brunch s’invite aussi dans les maisons, à l’occasion de cérémonies ou en marge de la célébration d’évènements (mariage, anniversaire, Noël, Pâques, etc.). Ainsi, le principe du brunch maison se développe progressivement depuis quelques années. Il consiste concrètement à inviter vos convives à partager un moment privilégié autour d’un repas convivial.

Cependant, pour organiser un brunch il est indispensable de tenir compte d’un certain nombre de paramètres. Nous vous invitons à prendre connaissance de ces éléments qui serviront à bâtir toute la stratégie destinée à parfaire l’organisation.

Un traiteur pour votre brunch ! Une bonne idée ?

L’organisation d’un brunch nécessite souvent le concours de plusieurs compétences, dont on ne dispose pas forcément soi-même. Dans ces conditions, solliciter un professionnel peut s’avérer opportun. Un traiteur est justement disposé à fournir une batterie de services dans plusieurs secteurs d’activités. Ses capacités logistiques, techniques, managériales et financières vous assurent un meilleur suivi de tous vos événements.

Dans le cas du brunch, le traiteur met à disposition son expérience et son expertise dans des domaines clés : proposition de menus, préparation (mets, cocktails, etc.), disposition du buffet, mise en place du banquet, décoration de la salle, organisation du service, etc. Ainsi, grâce à sa polyvalence, ce professionnel est parfaitement en mesure de réaliser un certain nombre de tâches dans un délai de temps raisonnable.

Par ailleurs, en confiant l’organisation de votre brunch à un traiteur, vous n’êtes plus sujet à la précipitation, et êtes par la même occasion totalement libéré du stress. Vous pouvez ainsi profiter de vos invités en toute quiétude pendant tout le temps que durent les festivités.

Combien de plats faut-il prévoir ?

C’est un paramètre assez délicat dans l’organisation d’un brunch. En effet, une bonne estimation est un facteur de réussite, tandis qu’une mauvaise estimation peut être source d’entraves. Ainsi, il faut nécessairement tenir compte de deux aspects pour ne pas tomber dans le piège de « l’excès » ou du « manque ». Il s’agit du nombre d’invités et de l’âge moyen.

Votre menu (nombre de plats) doit être fonction de l’effectif total des convives. Toutefois, il apparait essentiel de proposer aussi bien des plats salés que des plats sucrés. Si vous recevez environ quinze invités, il faudra composer au moins deux ou trois menus par catégorie de plats : salades, plats salés, desserts. En général, plus le nombre de convives augmente, plus important doit être la quantité de mets à prévoir.

Cependant, l’âge des invités est également déterminant dans cette estimation. En effet, les personnes âgées et les enfants en bas âge sont moins enclins à manger. Ainsi, avec ce type d’audience et pour le même nombre d’invités, il serait plus approprié de revoir à la baisse les proportions.

Plutôt apéritif ou jus de fruit ?

On ne pourrait véritablement parler de brunch sans boissons. C’est un repas qui fusionne en réalité toutes les boissons qui sont susceptibles d’être servies depuis le petit-déjeuner jusqu’à l’heure du déjeuner, voire même un peu plus tard.

Ainsi, les apéritifs de toutes sortes (vins, champagnes, liqueur, etc.), jus de fruit (fruits frais), salades de fruits, cocktails ainsi que les cafés, laits, smoothies, thés (ou infusions), etc. peuvent être proposés aux convives. Ces derniers apprécieront sans doute l’assortiment de boissons et se disposeront certainement à rester jusqu’à la fin.

À quelle heure doit-on commencer ?

Un brunch s’organise généralement le week-end pour garantir la présence effective de tout le monde. L’heure de démarrage n’est pas une donnée totalement figée dans le temps. Elle est susceptible de varier en fonction des attentes que nourrit chaque organisateur. Habituellement, un brunch démarre entre 10 heures et 14 heures.

Mais, si vous envisagez une prolongation, il serait peut-être plus opportun de commencer au-delà de 10 heures. Ainsi, vous êtes assuré de conserver encore la majorité de vos invités au-delà d’une certaine heure. Le brunch est en effet considéré comme l’un des seuls repas n’ayant aucune limite de temps. Il peut durer toute la journée, si entre temps vous avez prévu d’autres activités en marge de la dégustation de mets et de cocktails.

Que peut-on servir ?

Il est vivement recommandé d’opter pour la diversité à l’occasion d’un brunch pour ravir les papilles de vos invités. En général, un mélange de spécialités est toujours plus apprécié dans ce type d’évènement. Pour ce faire, misez sur un menu composé de plats provenant des quatre coins du monde et le tour est joué. Dans l’assortiment de plats proposés, chacun doit pouvoir y trouver pour son compte.

Ainsi, votre table de brunch doit être constituée d’une large palette de mets sucrés-salés. Le menu idéal doit nécessairement intégrer les recettes suivantes : fruits et légumes (compote de fruits sans sucre ajouté, jus de légumes, etc.), tous types de viennoiseries et pancakes, variétés de légumes et salades, fromages (camembert, brie, gruyère, cheddar emmental, etc.), viandes et charcuteries, œufs brouillés, mini-brochettes sucrées-salées (crevettes et mangues, poulets et fraises, etc.), pommes de terre, pains et tartinades (confiture de fruits, beurre d’arachide, beurre d’amande, marmelades, etc.).

Cependant, il est tout de même important de veiller à respecter un certain équilibre alimentaire dans la préparation des recettes pour un brunch sain. La diversité de mets est un atout dans ce type de repas, quand les proportions et les recettes s’accordent parfaitement les unes aux autres. Ainsi, ce n’est pas vraiment utile de proposer à la fois, œufs, charcuteries, saumon et fromage blanc dans un même buffet.

Comment terminer en beauté

Pour terminer en beauté un tel programme riche en saveurs, pourquoi ne pas opter pour un cocktail explosif de desserts. À ce moment précis, vos invités ne demandent qu’à déguster un assortiment de recettes sucrées qui sonnera certainement le glas de toutes les escapades alimentaires qu’ils se sont permis jusque-là.

Ainsi, tous les types de desserts sont permis : barres, carrés, bagatelles, tartes, brioches, gâteaux fromage, pouding, salades de fruits, mousses, tiramisu, pains aux bananes (ou aux noix), etc.